Les dessous de Xen'drik

Dans la gueule du loup, 1re partie

Où on passe par les égoûts

Les quelques dernières semaines furent plus mouvementées qu’à l’habitude pour les agents des Douze envoyés à Xen’drik et leur alliée Aolani. Effectuant mission après mission pour Morley d’Kundarak et la Compagnie de la roue noire un peu partout autour de la cité de Stormreach.

Haut point de ces semaines de travail éreintant mais monotone: une rencontre avec Les Aventuriers, revenant d’une expédition dans les jungles du sud. Transportant la dépouille de leur leader Regdar au beau milieu d’une auberge de Stormreach, un prêtre nain du nom d’Eberk commança à entonner le rituel pour le ramener à la vie tandis que quelques autres membres de la compagnie passaient le chapeau à travers la foule pour récolter les donations.

À peine réveillé, Regdar sortit son épée et se jeta sur Valtrex. Apparemment, les Aventuriers s’en étaient pris à un groupe de drows, ou elfes noirs, vénérant scorpions et araignées, altercation pendant laquelle leur leader tomba au combat. Fait étrange, le chef de ces drows portait, selon de témoignage des Aventuriers, ce qui semblait être un dracogramme. Or, les drows ne sont pas connus comme étant une race susceptible d’en manifester.

Sachant tirer partie de toute situation, les agents des Douze achetèrent à bas prix le butin des Aventuriers pour aller le remettre à la Compagnie de la roue noire. En plus de leur paie pour les diverses missions effectuées, chacun reçut un important magot.

Aller déposer une partie de la somme dans le coffret Kundarak de Xanaph et Gregg. À leur grande surprise, un parchemin avait été ajouté au contenu du coffret. Signé Taïpan, il invitait le groupe à se rendre à un point précis des égoûts de la ville, où la tiefling leur révélerait les information qu’elle aurait découvertes à propos de Rhema / Erebus.

Sentant le piège, Xanaph demanda à voir les livres de la banque, pour y découvrir qu’elle aurait elle-même consulté le contenu du coffre aux petites heures du matin, ce qui était évidemment faux. Gregg, quant à lui, contacta Taïpan télépathiquement et obtint confirmation qu’elle ne s’était jamais rendue à la banque Kundarak au cours des derniers jours.

Maintenant convaincus qu’il s’agissait bel et bien d’un piège, les compagnons décidèrent de se rendre tout de même au rendez-vous, tout en étant au maximum sur leurs gardes. Dans les ruelles derrière le marché de Strormreach où se trouvait la bouche d’égoûts indiquée, tous les lampadaires étaient mystérieusement éteints. Allumant une torche, on se rendit compte que sa lumière était également moins vive qu’à la normale. Cet effet était causé par la présence de chiens venus du plan des ombres. Accompagnés d’une nuée de fées des ombres, les chiens passèrent à l’attaque, plongeant leurs victimes partiellement dans les ténèbres. Après avoir éliminé les molosses et une bonne partie des fées, Rowan en captura une avant qu’elle ne puisse s’enfuir vers les égoûts.

Longuement interrogée, la fée ne semblait pas savoir grand chose, sinon que quelqu’un correspondant à la description de Rhema avait tendu une embuscade dans les égoûts en compagnie de zombis, de chiens des ombres et de petites créatures sombres.

Ne voulant pas avancer plus loin dans le piège sans supports, les compagnons se rendirent sur l’Héritier de Siberys pour demander l’aide des membres de l’Alliance de la lumière. Le frère Bristol était plus qu’enclin à l’idée d’avoir sa revenche sur celui qui avait pris la place de Rhema. Après avoir fait réveiller et équiper quelques-uns des meilleurs guerriers sur le navire, les deux groupes prirent le chemin de la rive pour s’en retourner dans les ruelles du marché.

Ayant été demander à Trivial de surveiller une des issues possibles pour Rhema si jamais il voulait s’enfuir, les membres des Douzes et ceux de l’Alliance prirent chacun une autre entrée, dans le but de prendre le vampire en étau.

Dans les tunnels servant d’égoûts à la ville, les agents des Douze tombèrent sur un groupe de petits humanoïdes du plan des ombres, tels qu’ils en avaient déjà vus un au Khorvaire avant de prendre le chemin de Xen’drik.

À six contre six, le combat fut intense mais très rapide. Au bout d’une minute, il ne resta plus qu’un des êtres sombres. Maudit par Aolani, qui menaçait d’en faire son esclave zombi, l’archer se rendit. Déballant tout ce qu’il savait pour sauver sa vie, il révéla que la Cabale des ombres s’apprêtait à mener une expédition dans les jungles du sud et qu’Erebus voulait se débarasser de certains compétiteurs aux allégeances encore floues avant de mettre en oeuvre le plan.

Enfin certains que le vampire se trouvait bel et bien dans cette section des égoûts, les compagnons prirent leurs armes et avancèrent avec détermination dans les corridors nauséabaonds, en espérant que les membres de l’Alliance de la lumière se débrouillaient au moins aussi bien qu’eux.

Comments

Borris34

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.